Notice: Trying to get property of non-object in /home/generatiy/dev/wp-includes/comment-template.php on line 1194
Audition parlementaire d’Augustin LANDIER, économiste & expert GL | GenerationLibre

Audition parlementaire d’Augustin LANDIER, économiste & expert GL

Par GenerationLibre

Dans le cadre de la mission d’information parlementaire sur les activités de la BPI, Augustin LANDIER, économiste, professeur à la Toulouse School of Economics et expert GL, était auditionné jeudi 16 avril par Véronique LOUWAGIE, présidente de la mission, et Laurent GRANDGUILLAUME, rapporteur.

 
Augustin LANDIER a d’abord souhaité rappeler les termes du débat : pourquoi certains entrepreneurs ne parviennent pas à trouver de financements aujourd’hui ? et quels devraient être, dans ce contexte, le rôle et l’action de la puissance publique ?

Si certains acteurs rencontrent des difficultés à accéder au financement, trois cas de figure peuvent être retenus pour en comprendre la raison. Les asymétries d’information d’abord, peuvent parfois empêcher le financeur de comprendre le bien-fondé du projet ; les incitations ensuite, doivent être suffisamment élevées pour décider l’entrepreneur à se lancer (i.e. un projet intégralement financé par la banque désincite l’entrepreneur, qui verra ses premiers gains alloués au remboursement l’emprunt, à se lancer) ; les crises conjoncturelles du marché du crédit enfin, qui, dans cet unique cas de figure, peuvent justifier une intervention directe de l’Etat.

Ces éléments identifiés, comment expliquer que de « bons projets » n’aient pas accès au financement, alors que la situation du marché du crédit est de nouveau saine en France aujourd’hui ? S’il est légitime de s’interroger sur les moyens à mettre en oeuvre pour y remédier, l’intervention de l’Etat par le biais d’une Banque publique telle que la BPI pose problème : quelle est, en l’état actuel des choses, la valeur ajoutée de la BPI par rapport au secteur privé ?

Les activités de « private equity » de la BPI, menées avec les moyens de la puissance publique, sont à l’origine d’une concurrence déloyale avec le secteur privé. Soulignant les nombreux « bon projets » financés par la BPI, Augustin LANDIER interroge la mission sur la légitimité de l’action de la BPI : est-ce le rôle de la BPI de gagner de l’argent en finançant, sans prise de risque particulière, de nombreux projets porteurs ?

La forte présence de la BPI dans de nombreux « deals » en fait une sorte de transition para publique du « private equity » en France. La BPI subventionne ainsi indirectement des projets que le secteur privé viendrait naturellement soutenir en son absence au lieu d’assumer pleinement une doctrine de financement des projets à très fortes externalités. La BPI jouant finalement un rôle de garant auprès des banques, que devient le rôle du banquier si la prise de risque est éliminée ? Pourquoi alors ne pas transformer la BPI en véritable « Agence de rating » dont le rôle, en amont, serait de trier les projets ?

Le mandat de la BPI doit être revu pour limiter son intervention aux véritables failles de marché où le secteur privé ne se risque pas à aller. Le problème de financement des « bons projets » mérite une réponse en amont par le biais de réformes visant à susciter l’innovation et faciliter son financement. Revoir la fiscalité du travail, réviser le droit des faillites des entreprises, alléger les règles prudentielles des banques, mieux accompagner les entrepreneurs… La création de la BPI Académie pour répondre au problème de manque de connaissances simples essentielles aux premières années de la vie d’une entreprise est, à ce titre, une initiative utile.

Retrouvez notre étude complète BPI : Pour en finir avec l’interventionnisme public débridé.

Aucun commentaire.

Vous souhaitez faire un commentaire ?

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

GenerationLibre

Notice: wp_htmledit_pre est déprécié depuis la version 4.3.0 ! Utilisez format_for_editor() à la place. in /home/generatiy/dev/wp-includes/functions.php on line 3783

Notice: wp_htmledit_pre est déprécié depuis la version 4.3.0 ! Utilisez format_for_editor() à la place. in /home/generatiy/dev/wp-includes/functions.php on line 3783