Notice: Trying to get property of non-object in /home/generatiy/dev/wp-includes/comment-template.php on line 1194
Sur la politique d’investissement de la BPI au 1er semestre 2015 | GenerationLibre

Sur la politique d’investissement de la BPI au 1er semestre 2015

Par GenerationLibre

En attendant la parution prochaine du rapport de la Mission parlementaire sur la BPI – au cours de laquelle GenerationLibre a été auditionné – nous avons relu avec attention le dernier communiqué de la BPI relatif à son activité durant le 1er semestre 2015.

Ce semestre, particulierement actif pour la BPI, n’a pas été marqué par des changements stratégiques mais plutôt par une confirmation des grandes tendances en cours depuis 2013. Force est de constater l’extrême dissémination des fonds publics à travers plusieurs activités.

En premier lieu, celle que nous décrions le plus : l’investissement directement au capital (fonds propres) des entreprises. BPI a consacré 491 millions d’euros à cette stratégie, soit 51% de plus que l’an dernier, en participations à la fois cotées et non-cotées. Si la BPI a vendu certaines participations, ces ventes étaient destinées à financer – partiellement seulement – l’achat de nouvelles. Deux lourds investissements – aux cotés d’acteurs financiers – sont à noter : l’un dans le spécialiste des terminaux de paiements Ingenico, l’autre dans le fabricant d’emballages en verre Verralia. Les PME ont représenté une part négligeable de cette enveloppe (61 millions d’euros sur les 491 millions).

Par ailleurs, les prêts aux entreprises ont bondi de 11% (2,79 milliards d’euros de crédit) – avec essentiellement des prêts au développement (un tiers de l’encours total) – alors que les financements court terme ont reculé de 6%. La BPI, dans sa dimension bancaire plus que celle de fonds d’investissement, est désormais dans le quatuor de tête des grandes banques françaises.

Enfin, le financement de l’innovation, que nous souhaiterions voir se développer sur des projets scientifiques de plus grande envergure, est resté à nouveau cantonné à une activité de fonds de fonds de capital risque : 354 millions d’euros au cours du semestre, ce qui fait une fois encore de la BPI le principal bailleur de fonds de l’industrie du capital-risque en France, dont les bons résultats en volume ne sont attribuables qu’à la puissance publique.

Aucun commentaire.

Vous souhaitez faire un commentaire ?

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

GenerationLibre

Notice: wp_htmledit_pre est déprécié depuis la version 4.3.0 ! Utilisez format_for_editor() à la place. in /home/generatiy/dev/wp-includes/functions.php on line 3783

Notice: wp_htmledit_pre est déprécié depuis la version 4.3.0 ! Utilisez format_for_editor() à la place. in /home/generatiy/dev/wp-includes/functions.php on line 3783